"Le cachot de Hautefaille" Marie-Bernadette Dupuy

Publié le 27 Novembre 2011

http://www.franceloisirs.com/assets/ctx/franceloisirsV4-1/display/000/108/617/1086172.jpg

 

4e de couverture:

Diane, journaliste québécoise en vacances en Écosse, plus précisément au cœur des Highlands non loin du Loch Ness, fait par hasard la rencontre d’un couple de jeunes mariés, Sarah et Jérémie. Elle se lie d’amitié avec eux. Or, dans le village où ils se trouvent, des meurtres et des morts mystérieuses se produisent en série. Concurremment, Sarah est aux prises avec des malaises et des visions étranges qui semblent en rapport avec les événements tragiques qui hantent les lieux. A-t-elle déjà vécu au château de Highstone? Que s’est-il passé entre les murs séculaires du donjon de Hautefaille? De retour à Chicoutimi, Diane, Sarah et Jérémie ne seront pas au bout de leurs peines. Des ombres menaçantes planent sur eux, dont ils ignorent l’origine.

 

Mon avis:

 

Tout d'abord, il faut reprendre l'histoire dès le début.

Diane, ancienne flic devenue journaliste, quinquagénaire solitaire, prend une année sabbatique dans le but d'écrire un roman.

Jérémie et Sarah, jeunes mariés, sont en lune de miel.

Leur point commun: ils ont choisi un hôtel Ecossais dans les Highlands et sont Québecois.

Autour d'eux, divers évènements se mettent en place: des meurtres de jeunes femmes violents qui se répètent, des hallucinations de la part de la jeune et mystérieuse Sarah lors d'une visite d'un vieux château Moyen-Ageux de Highstone... Les trois personnages vont se lier contre les évènements qui s'enchainent...

 

J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans le récit! Je ne connaissais pas l'auteur, son style m'a déplu au début. Je l'ai trouvé chaotique, les dialogues sont mal exprimés tout le long, j'ai trouvé des fautes de choix au niveau de certains verbes, certaines tournures qui ne me plaisent pas trop...

Les relations entre les personnages sont trop superficielles au début, j'ai eu du mal à accrocher. Heureusement, la suite s'est arrangée.

Mais j'ai passé outre ces détails. Les descriptions de lieux étaient suffisantes, j'aurai apprécié plus par moment, pour vraiment pouvoir imaginer certains endroits, notamment au Québec, mais l'imagination aide dans ces instants!

 

Comme je disais, j'ai eu vraiment des difficultés durant les premiers chapitres.

De fait, Diane m'a parue trop impliquée, trop curieuse, malgré un côté attachant.

Le couple m'a beaucoup plu, le jeune homme très ouvert, la jeune femme très mystérieuse et fermée, deux antipodes qui mettent bien le doigt sur la psychologie humaine d'une manière générale.

 

Je me suis un peu ennuyée au départ, puis un rebondissement fait avancer l'intrigue et lance enfin le fond de l'histoire. A ce moment, je n'ai pas pu décrocher, malgré les reproches évoqués plus haut.

Ce roman, psychologique d'un bout à l'autre, mèle différents genres, et j'ai beaucoup aimé! Le côté historique, avec les légendes de château, le côté policier, enquête, suspicion, traque, les sentiments humains... L'auteur met le doigt avec justesse sur les relations de couple, sur les secrets de famille, sur les conséquences que certains évènements peuvent avoir sur une vie, et sur les répercussions qu'ils peuvent avoir sur des dizaines d'autres!

 

L'aspect policier m'a énormément plu et étonnée! Je n'en dévoilerai pas plus, mais au final, je n'avais pas tout deviné, et j'ai vraiment apprécié d'avoir été bluffée!

 

Pour conclure, un roman intéressant, lent à partir, un style décousu, mais une histoire vraiment brillamment menée!


Rédigé par Sabrina

Publié dans #Policier

Repost 0
Commenter cet article

Uttya 28/11/2011 12:07

Et bien voilà un avis qui donne envie !
C'est pas bien ça ! ma Wish-list est déjà bien assez longue !!!

Sabrina 28/11/2011 13:03



Je ne voulais pas t'inciter du tout! loool