"La lignée" Guillermo Del Toro & Chuck Hogan

Publié le 29 Juin 2012

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv41455924.jpg

 

4e de couverture:

Depuis son atterrissage à l'aéroport JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers sauf quatre sont morts, en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ? Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Pas seulement pour sauver leurs proches. C'est la survie de l'humanité entière qui est en jeu...

 

Mon avis:

 

Le gros inconvénient de ce livre, c'est qu'on sait déjà à l'avance ce qu'il va contenir: le 4e de couverture est explicite, et la publicité faite autour de Del Toro n'a pas non plus aidé à la conservation du suspense... Très dommage, même si on devine très rapidement de quoi il retourne.


J'ai tout d'abord été surprise par la construction en parties, puis paragraphes au-dessus desquels sont annoncés les lieux du déroulement des diverses actions. Ce n'est qu'après que j'ai vraiment apprécié ce point de détail.

 

On entre dans la vie d'Eph, épidémiologique New Yorkais, dont la vie personnelle est plutôt chaotique: séparé de Kelly, il se bat pour obtenir la garde de son fils de onze ans, Zack, sa raison de vivre.

Oui, mais cet "avion mort" qui a atteri à JFK va tout chambouler... Un avion muet, auprès duquel il va être appelé pour enquêter sur la mort de tous les passagers, tous sauf quatre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que plus il va avancer, plus il va se perdre...

Sa perplexité face à certaines choses va le conduire à rencontrer la personne qui mettra un nom improbable sur les évènements qui s'enchainent: Abraham Setrakian, un vieux prêteur sur gage. Ce nom: vampire.

 

Du point de vue de différents protagonistes, nous assistons à l'évolution des évènements. Le style se lit facilement, le livre est vraiment extrêmement bien documenté à tous niveaux, ce qui donne cet aspect réel et angoissant au récit. J'ai adoré, comme d'habitude, tout ce qui avait attrait à l'histoire et surtout les interludes (dans le passé de Setrakian) qui nous informe sur ces vampires, tout à fait différents de ce que l'on peut lire dans les romans contemporains 'jeunes'. On a également l'aspect médical qui décrit les vampires, et j'ai beaucoup aimé tout ça!

 

L'intrigue est relativement bien menée, quoique très prévisible. Certains passages, notamment sur la fin, m'ont paru interminables, des descriptions inutiles, des redondances sur les évènements, qui sont présents je pense afin de dramatiser la catastrophe, mais qui nous ennuient. Cela dit, rien n'est totalement fini au bout de ce premier tome, et on a un rebondissement qui donne envie de continuer la lecture.

 

Un bon divertissement, que je vais donc poursuivre avec "La chute", mais, mis à part ce mythe des vampires décrit par Setrakian, j'ai trouvé ce thriller 'classique'.

Rédigé par Sabrina

Publié dans #Thriller

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article