"Delirium" Tome 1 - Lauren Oliver

Publié le 29 Décembre 2012

http://www.livraddict.com/covers/62/62067/couv46634154.jpg

4e de couverture:

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

 

Mon avis:

 

J'ai été agréablement surprise par ma lecture!

Le style de l'auteur est simplement parfait! Fluide, clair, efficace, d'une justesse irréprochable et d'une réalité effrayante! Lire ces pages a été un réel bonheur, j'ai passé 2 jours de rêve avec Lena.

 

Nous arrivons dans la vie de Lena, jeune fille de 17 ans - Vulnérable - qui doit subir son Protocole à ses 18 ans. Protocole qui doit la guérir de l'amour, purement et simplement, car l'amour est considéré comme une maladie mortelle. Dans cette société barricadée, toute personne atteinte de l'amor deliria nervosa est assimilée à une contaminée qu'il faut à tout prix soigner...

Lena a grandi dans cet état d'esprit. Pas de contact avec les garçons, pas de proximité physique, la société 'protège' ses citoyens et pour cela met en oeuvre des Régulateurs, des surveillances de tous les instants, un couvre-feu, des barrières et des grillages... Une vie bridée, contrôlée à chaque instant, des mariages choisis par la société, des vies choisies par la société... Jusqu'alors, Lena ne se posait pas de question, c'était la vie qui lui était destinée. Oui, mais quand son regard croise celui d'Alex, tout change...

 

J'ai beaucoup aimé les personnages! Lena subit une évolution progressive menée avec une cohérence impressionnante! C'est une fille à la base 'quelconque' comme elle aime à dire, mais qui va se révéler courageuse, pleine de ressources et surprise de se découvrir elle-même!

Alex le mystérieux, le déclencheur de toute l'action, qui se livre petit à petit et que j'ai beaucoup apprécié; cela dit, j'aimerai en apprendre plus sur lui, il reste encore beaucoup de zones d'ombres à son sujet.

Les difficultés familiales de chacun les rapprochent finalement, Lena se laisse conquérir, à ses risques et périls.

Hana, meilleure amie de Lena, belle, forte et déterminée, sera intéressante car en voyant le tableau des deux amies, on se rend compte que les a priori prennent une belle claque!

 

J'ai été conquise par l'histoire! Extrêment bien menée, les premiers chapitres servent à nous intégrer à cette société, son fonctionnement, son dictat de mensonge, tout en accompagnant Lena. Ce n'est pas lourd, c'est précis, clair, nécessaire et suffisant!

Ce livre ne fait que nous ramener à notre société, à notre vie, nos comportements! On ne peut pas ne pas y penser, impossible. On s'imagine dans la situation de Lena: "Qu'aurais-je fait à sa place? A ce moment précis?"

On imagine également que l'on pourrait vivre dans de telles conditions, un jour! Qui sait? Ca parait tellement plausible et proche, que la question se pose. Etre totalement surveillés, pucés, sélectionnés, répartis, comme un vulgaire bout de viande qu'on décide d'envoyer à la consommation humaine plutôt que dans la production de croquettes pour chiens...

 

Tout le long du livre, j'ai été impressionnée par la justesse des mots employés pour décrire les sentiments, les impressions, et surtout, de pouvoir m'y projeter avec une facilité déconcertante! Elle décrit parfaitement les sensations qu'on éprouve à certains moments de notre vie, c'est juste... wahou! A travers ses mots, on remet évidemment en question les sentiments humains... Le livre est très bien mené à ce sujet, nous faisant l'effet de ne pas savoir sur quel pied danser...

Les descriptions des lieux sont parfaites, ce qu'il faut, quand il faut, avec le bon dosage selon le contexte, une maitrise vraiment parfaite!

 

Je me suis totalement plongée dans ce monde, et j'ai hâte d'avoir la suite dans les mains!

Juste pour le plaisir, une phrase qui résume tout:

"Je préfère mourir selon ma propre volonté plutôt que vivre selon la leur."

Rédigé par Sabrina

Publié dans #Dystopie, #Science-fiction, #Jeunesse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article