Delirium, Tome 2: Pandemonium - Lauren Oliver

Publié le 23 Juillet 2015

4e de couverture:

Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides - les résistants au système - réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable...

 

Mon avis:

 

C'a été un réel plaisir de retrouver Lena! Après plus de 2 ans, j'avais peur de ne pas replonger dans l'histoire et d'être en déclage, voire pire...

Les premiers chapitres ont été déroutants et quelque peu perturbants: il m'a fallu renouer avec le personnage de Lena et l'histoire, tout en avançant avec elle dans ce nouveau tome. Après quelques pages, je ne me pose plus de questions, j'y suis.

 

Je retrouve donc Lena, qui a réussi à s'échapper, seule, sans Alex... Malheureusement, il n'a pu échapper à leurs poursuivants et a été blessé, mortellement?, durant leur fuite...

Lena, blessée également, se retrouve seule, dans la Nature, et tente coûte que coûte de se sauver le plus loin possible. Elle est recueillie par des Invalides, qui la soignent et l'intègrent à leur groupe. Raven, leur chef, va aider Lena à se reconstruire et lui faire découvrir la vérité et le quotidien de l'autre côté. La jeune fille découvre la dureté de leur vie, les enjeux des combats menés pour leur survie, ainsi que l'importance de leurs actions et de faire comprendre au monde que le Protocole est une manipulation, que le deliria n'est pas une maladie mortelle...

 

Dans ce tome, on découvre l'envers du décor, la complexité des liaisons entre les organisations et les difficultés pour survivre lorsque l'on est libre. Lena va devoir affronter les autres, ses peurs, ses souvenirs, parfois ses convictions, afin de vivre, comprendre, survivre, puis se battre pour défendre ce qu'elle croit juste.

J'ai beaucoup aimé les personnages, suffisamment développés, intéressants, avec une grande part d'ombre et de mystère qui donne envie d'en savoir plus sur chacun. On a notamment envie d'en savoir beaucoup plus sur Raven, personnage pour lequel j'ai découvert qu'il y a un tome spécifique et que je vais tenter de me procurer. Lena me plait beaucoup: son esprit, ses réactions, son analyse, ses sentiments... Je me sens très proche de d'elle dans ses décisions. Julian est un personnage qui n'est pas assez démonstratif à mon goût, cependant j'ai apprécié sa façon d'évoluer et j'ai hâte de savoir si l'on aura plus de détails le concernant par la suite.

 

Le style est toujours aussi agréable à lire, les mots choisis avec justesse, on se projette facilement dans toutes les situations.

Les mêmes réflexions sont présentes, sur la société, l'influence de nos dirigeants, le libre arbitre, la liberté, l'injustice...

 

Encore une lecture très appréciée! Et comment dire... Même si je m'attendais à cette fin (et l'espérais!), j'ai une irrépressible envie de trouver le tome 3 (Requiem) et de l'ouvrir sur l'instant, car on plonge dans un contexte particulier avec des choix délicats à venir!

Rédigé par Sabrina

Publié dans #Dystopie, #Science-fiction, #Jeunesse

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article